December 15, 2018
Home | Actu | L’impact du pH des produits sur nos cheveux
L’impact du pH des produits sur nos cheveux

L’impact du pH des produits sur nos cheveux

Comprendre la science qui se cache derrière nos cheveux est essentiel pour mener à bien un régime capillaire sain. Faute de quoi on a de grande chance de se retrouver à répéter indéfiniment les mêmes erreurs qui vont nous occasionner continuellement casse, sécheresse et j’en passe. Il faut savoir que la chimie joue un rôle essentiel dans le comportement et l’apparence de nos cheveux. Ceci est notamment vrai en ce qui concerne les produits que nous appliquons sur ces derniers, plus précisément leur pH. En effet, mesurer le pH de nos produits contribue à une meilleure compréhension de la façon dont ceux-ci agissent sur nos cuticules et influencent leur aspect.

Le pH (potentiel hydrogène) est une mesure qui permet de déterminer l’acidité ou l’alcalinité d’une solution aqueuse en se basant sur la concentration d’ions hydrogènes. L’échelle de pH est graduée de 0 à 14. Les solutions dont le pH est inférieur à 7 sont dites acides tandis que celles qui ont un pH supérieur à 7 sont dites basiques ou alcalines. Les solutions égales à 7 telles que l’eau pure sont quant à elles neutres.

Exemples de solutions à pH acide:
– Jus de citron: 2
– Vinaigre de cidre: 5
– Jus d’aloe vera: 4
– Après-shampoings: généralement 4

Exemples de solutions à pH basique:
– Bicarbonate de soude: 9
– Colorations chimiques: 8-9
– Défrisants: entre 10 et 14

En quoi l’acidité ou l’alcalinité d’un produit influence t-elle nos cheveux?

Notre peau et nos cheveux (quelque soit leur texture) sont recouverts d’un film hydrolipidique appelé “manteau acide” dont le pH est situé entre 4 et 5,5. Autrement dit le pH de notre peau et de nos cheveux est acide. Cette acidité agit comme une barrière puisqu’elle permet de protéger notre peau de la pénétration des bactéries, virus et autres germes. Nous devons donc veiller à maintenir le pH du manteau acide de notre peau et de nos cheveux pour leur bonne santé. Pour cela, le pH de nos produits doit idéalement se situer entre 4 et 5,5.

Concrètement voici comment le pH d’un produit agit sur les cheveux; Un produit acide, dont le pH est inférieur à 7, va fermer les cuticules de nos cheveux. Or des cuticules qui sont fermement soudées les unes contre les autres protègent la structure interne du cheveu (le cortex), permettent de capturer l’hydratation et reflètent mieux la lumière. Des cuticules lissées évitent par ailleurs que les cheveux s’emmêlement car les frictions entre les mèches sont réduites. Enfin, elles procurent un toucher plus doux.

Attention toutefois, un pH trop acide (en dessous de 3) va s’attaquer à la structure protéinée de nos cheveux et endommager sérieusement ces derniers voire les modifier. Soyez donc vigilantes avec les solutions acides.

A l’inverse, un produit alcalin (pH supérieur à 7), aura pour effet d’hérisser les cuticules et d’exposer le cortex. Conséquences, des cheveux fragilisés, qui auront tendance à faire des noeuds et qui auront l’air ternes puisqu’ils ne pourront pas refléter la lumière. Des cuticules ouvertes ne permettent également pas de retenir l’hydratation. Or qui dit absence d’hydratation dit cheveux secs. Il est donc nécessaire de rééquilibrer le pH du cheveu après avoir utilisé un produit basique.

Vous comprenez maintenant pourquoi après avoir rincé un produit défrisant dont le pH est très élevé, il faut absolument utiliser un shampoing neutralisant dont le rôle sera de stopper l’action du défrisant (qui continue d’agir même après rinçage) et faire chuter le pH du cheveu à son niveau normal, c’est-à-dire entre 4 et 5,5. Cela ne s’applique pas qu’aux produits défrisants, chaque fois que vous aurez à utiliser un produit dont le pH est supérieur à 7, il faudra rééquilibrer le pH du manteau acide en utilisant une solution plus acide.

Comment tester le pH d’un produit?

Certains produits capillaires indiquent le niveau du pH. Mais cette tendance n’est pas vraiment généralisée. Les shampooings et après-shampoings jouent un rôle important dans le rééquilibrage du pH des cheveux car ils sont la plupa acides. Les premiers ont généralement un pH acide qui se situe entre 4-6 voire 7 et les seconds un pH entre 3,5-5. C’est assez logique que le pH d’un après-shampoing soit plus acide car c’est en principe le dernier produit utilisé dans la phase de lavage. Il va ainsi permettre de lisser les cuticules et emprisonner l’hydratation.

Pour être sure que vos produits capillaires respectent l’équilibre acide de vos cheveux, vous pouvez tester le pH de vos produits grâce à des bandelettes indicatrices de pH.

comment-tester-le-pH-d-un-produit-capillaire

comment-tester-le-pH-d-un-produit-capillaire-2

Elles sont disponibles en pharmacie mais également dans des magasins du type Leroy Merlin ou en boutique et sur le site internet d’Aroma Zone. Pour celles qui vivent en Afrique je ne saurai vous guider mais si vous en trouvez dans votre ville merci de nous indiquer l’endroit en commentaires afin d’en faire profiter les autres.

L’eau, est également un facteur à prendre en compte dans le calcul de vos pH. En fonction de l’endroit où vous vivez le pH de l’eau va se situer entre 6,5 et 8. Ce qui est au dessus de notre idéal de 4-5,5. Nous avons par ailleurs précédemment vu qu’une solution dont le pH dépasse 7 va endommager les cheveux. Pour abaisser le pH de votre eau et ainsi le rapprocher du pH du manteau acide, il suffit de rincer vos cheveux après votre séance de lavage avec du vinaigre de cidre dilué dans de l’eau (2 cuillères à soupe pour 50cl d’eau).

Une autre solution simple pour abaisser le pH de vos produits consiste à y rajouter un peu de jus d’aloe vera et vérifier par la suite à l’aide des bandelettes pH si celui-ci se situe dans la tranche idéale de 4 et 5,5.

Et vous les Afronautes? Y’en a t-il parmi vous qui font particulièrement attention au pH de leurs produits capillaires? Avez-vous constaté une différence depuis que vous en tenez compte? Je vous invite à partager votre expérience avec nous en laissant un commentaire ici ou sur la page facebook.

N’hésitez pas à partager cet article avec votre entourage, même celles qui ont les cheveux défrisés en tireront bénéfice. So, “like”, “share”, “twit” and “comment”

Fob

Comprendre la science qui se cache derrière nos cheveux est essentiel pour mener à bien un régime capillaire sain. Faute de quoi on a de grande chance de se retrouver à répéter indéfiniment les mêmes erreurs qui vont nous occasionner continuellement casse, sécheresse et j’en passe. Il faut savoir que la chimie joue un rôle ...

Review Overview

User Rating: 3.93 ( 2 votes)
0

2 comments

  1. On y vois plus clair avec tes explications,
    Je fais attention à l'équilibre Acide+ Alcalin même si je n'utilise pas spécialement les mesurettes.

    Je sais que quand j'ai utilisé un produit qui a des propriétés LISSANTES en général leur PH est ALCALIN
    Je termine avec un produit ACIDE Type Vinaigre de Cidre, ou Aloe Vera.

    • Merci Isa :) Au début de mon aventure capillaire je ne m'étais pas intéressée plus que ça au pH. C'est en lisant The science of black hair que j'ai compris son importance sur notre type de cheveu. Et depuis que je teste le pH de mes produits, je sens une différence lorsque je touche mes cheveux. Le mieux c'est toujours d'avoir les bandelettes pour être certaine de ton pH. C'est hyper rapide en plus, en 20 secondes tu as ton résultat :) Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »