June 29, 2017
Home | My hair | Revue de produits | JANE CARTER SOLUTION (Shampoo + Conditioner)
JANE CARTER SOLUTION (Shampoo + Conditioner)

JANE CARTER SOLUTION (Shampoo + Conditioner)

Les produits Jane Carter Solution font partie de ceux que j’ai connus en premier lorsque j’ai découvert l’univers nappy sur youtube en 2009. C’est en effet une marque très plébiscitée par les américaines. Et je comptais bien la tester en temps opportun.

Plusieurs d’entre vous m’écrivent pour me demander comment je fais pour me procurer des produits en étant en Afrique. Eh ben je saute sur les occasions qui se présentent ou profite de voyages à l’étranger de mes proches. Je me suis procurée le “Nutrient Replenishing Conditioner” lors de mon séjour à Abidjan en Avril dernier dans une boutique qui vend des produits capillaires. Quant au shampooing, une amie me l’a ramenée de Paris il y a plusieurs mois de cela.

Moisture Nourishing Shampoo

Avant d’acheter un shampooing, je fais toujours attention à en choisir un qui ne contient pas de sulfates, plus précisément les suivants “Ammonium Laureth/Lauryl sulfate” (ALS) et Sodium Laureth/Lauryl sulfate” (SLS). La raison en est que ces ingrédients sont des détergents assez puissants qui certes, débarrassent les cheveux de leurs impuretés, mais aussi de ses huiles naturelles. Avec pour conséquence des cheveux qui sont secs et rugueux au toucher. Depuis que je fais attention à ce détail, je sens vraiment la différence entre un shampooing “doux” ou sans sulfates et un qui en contient. J’en ai eu une preuve supplémentaire avec ce shampooing de Jane Carter.

En effet, j’étais persuadée que Jane Carter solution proposait des produits sans sulfate, sans silicones et sans paraben. Si cela est vrai pour ce dernier ingrédient, je ne peux en dire autant des deux autres. De plus le produit indique “lavage doux”, raison pour laquelle je ne me suis pas attardée sur la liste d’ingrédients. Dès la première utilisation j’ai senti que mes cheveux ne “répondaient” pas bien à ce shampooing. Et c’est seulement à ce moment là que j’ai constaté qu’il contenait du “Sodium Laureth sulfate”. S’il m’arrive de faire de temps à autre une impasse sur les silicones, je suis en revanche catégorique sur les ALS et SLS.

Mais comme je n’aime pas le gâchis j’ai décidé d’utiliser ce shampooing en tant que shampooing clarifiant. Autrement dit je n’en ferai pas une utilisation fréquente mais ponctuelle. Si vous avez du mal à vous procurer un shampooing clarifiant, sachez qu’un shampooing avec sulfates fait l’affaire.

Verdict
En conclusion, pour ma part le “Moisture Nourishing Shampoo” n’a pas rempli son rôle de shampooing doux tel qu’il est mentionné sur le packaging.

Nutrient Replenishing Conditioner

Les après-shampooing sont le type de produits que j’adore tester. Mes attentes sont toujours grandes lorsque j’essaie une nouvelle marque ou autre gamme d’une même marque. Si vous avez l’habitude de me suivre vous savez que mes cheveux préfèrent les AS semi-épais. A première vue, celui de Jane Carter Solution semblait avoir cette texture. Sa composition est plutôt correcte et comprend des agents hydratants.

Je ne suis pas une pro des étiquettes et ne recherche pas forcément du 100% naturel dans les produits que j’utilise mais j essaie d’éviter les ingrédients vraiment lourds et difficiles à éliminer tels que les huiles minérales et les silicones. Dans la mesure du possible je privilégie des produits de qualité, non seulement pour ma santé et celle de mes cheveux mais aussi pour notre chère planète.

En général lorsque je choisis mes après-shampooings, je privilégie ceux que je peux utiliser comme soin profond (deep conditioner). Je fais d’une pierre deux coups, aide au démêlage et soin hydratant.

C’est exactement ce qui est mentionné sur le packaging du Nutrient Replenishing Conditioner, “Soin profond et réparateur”. La première application fut assez surprenante, la texture du produit est semi épaisse mais une fois qu’on l’applique sur la chevelure, on a l’impression de n’avoir pas mis grand chose. J’ai du utiliser une quantité plus importante de ce dont j’ai l’habitude. Mes cheveux absorbaient ultra rapidement l’après-shampooing. Est ce le signe qu’ils étaient vraiment “assoiffés” et que ce produit leur faisait du bien ou alors qu’ils ont une porosité élevée? Je me le demande toujours!
Du coup je ne voyais pas trop l’intérêt de laisser poser l’ après-shampooing sous mon hair therapy wrap mais bon, je l’ai fait pour me donner bonne conscience. lol!

En ce qui concerne le démêlage, cet après-shampooing fait l’affaire lorsque les cheveux ne sont pas très emmêlés. Sur cheveux très emmêlés (suite à des mini vanilles mal réalisées par une coiffeuse), il ne m’a pas franchement convaincue. En revanche après le rinçage, les cheveux sont plutôt doux.

Lors de la troisième utilisation, j’ai rajouté de l’huile de coco et un peu de mon 50:50 de Giovanni au Nutrient Replenishing Conditioner afin de le rendre plus riche et plus consistant. Cette option s’est avérée être beaucoup plus préférable pour un soin profond.

Si vous trouvez que votre après-shampooing est trop light, n’hésitez pas à le mélanger à un autre après-shampooing plus lourd et/ou un peu de gel ou jus d’aloe vera, voire d’une huile végétale qui a des propriétés pénétrantes comme l’huile de coco ou de palmiste.

Verdict

Je dirai que le “Nutrient Replenishing Conditioner” est moyen pour moi car pas assez nourrissant à lui seul pour mes cheveux qui ont une épaisseur moyenne. Ce n’est de toute évidence pas l’après-shampooing qui va égaler voire détrôner mon favori 50:50 de Giovanni. Mention spéciale toutefois pour sa bonne composition et son odeur douce et apaisante.

Et vous les afronautes, avez-vous déjà eu à tester ces 2 produits? N’hésitez pas à laisser un commentaire si c’est le cas (ou pour le simple plaisir), cela pourrait être utile à d’autres personnes.

Merci de partager ou simplement “liker” si ce billet vous a paru intéressant.

A très vite,

Fob

Les produits Jane Carter Solution font partie de ceux que j’ai connus en premier lorsque j’ai découvert l’univers nappy sur youtube en 2009. C’est en effet une marque très plébiscitée par les américaines. Et je comptais bien la tester en temps opportun. Plusieurs d’entre vous m’écrivent pour me demander comment je fais pour me procurer ...

Review Overview

User Rating: Be the first one !
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »