July 18, 2019
Home | Les basiques | Après shampooing | Démêler les cheveux crépus: mode d’emploi
Démêler les cheveux crépus: mode d’emploi

Démêler les cheveux crépus: mode d’emploi

Comment fais-tu pour les démêler? C’est bien souvent la première question qu’on me pose lorsque je porte mes cheveux en style afro. Il faut dire que le démêlage des cheveux crépus représente une tâche ardue pour bon nombre de personnes. Et ce n’est pas étonnant car nous sommes nombreuses à avoir de mauvais souvenirs de ce moment dans notre tendre enfance. Pour certaines, le cauchemar continue toujours.

En effet je me suis rendu compte via les témoignages de mes abonnées que beaucoup sont celles qui ont du mal à démêler convenablement leur chevelure. S’il y a bien une chose qu’il est essentiel de maîtriser s’agissant de l’entretien des cheveux crépus c’est le démêlage. Une mauvaise technique de démêlage peut être source de douleur, de cassure, de prises de tête, de grande frustration et découragement. Pourtant avec une bonne organisation, des gestes et outils appropriés, il est tout à fait possible de se réconcilier avec le démêlage de nos frisettes. Voyons donc comment procéder en 3 étapes: avant, pendant et après le lavage des cheveux.

AVANT LE LAVAGE

Jusqu’à très récemment encore, je démêlais mes cheveux très rarement avant le shampooing car j’estimais que cela me faisait perdre du temps vu que je les démêlais de toute façon après avoir appliqué mon après-shampooing. Sauf que j’ai eu les cheveux très emmêlés dernièrement après être passée deux fois entre les mains d’une coiffeuse qui avait transformé mes vanilles en quasi-locks.

Sur les conseils d’une amie, au lieu de simplement humidifier mes cheveux et séparer mes vanilles plusieurs fois comme je l’aurai fait, j’ai appliqué de l’après-shampoing mélangé à de l’huile de palmiste chauffé quelques secondes au micro-ondes. J’ai séparé mes cheveux en plusieurs sections afin de bien répartir ma mixture sur l’ensemble de la chevelure. Le résultat était surprenant! Les cheveux emmêlés se séparaient assez facilement les uns des autres et je n’avais pas à m’attarder longtemps sur les noeuds. A ce stade j’ai juste eu besoin d’utiliser mes doigts. En effet, nos doigts contrairement au peigne, sentent les noeuds qu’on peut alors délicatement ôter sans risquer de casser les cheveux. L’autre avantage du démêlage préalable aux doigts c’est qu’on peut plus facilement enlever les cheveux qui sont naturellement tombés du cuir chevelu afin qu’ils ne restent pas accrochés au reste de la chevelure et créent éventuellement des noeuds.

Désormais je vais utiliser cette méthode avant de faire le shampooing lorsque mes cheveux seront très emmêlés ou très secs.

Pour résumer:

1) Il est préférable de toujours démêler vos cheveux avant le shampooing afin d’ôter les noeuds qui, deviendront plus difficiles à éliminer une fois que les cheveux seront complètement mouillés. Je vous recommande cette méthode si vos cheveux sont particulièrement emmêlés.

2) Servez-vous d’un après-shampooing (hydratant de préférence et pas très coûteux), ou d’une huile végétale légère ou simplement d’eau. Il est possible d’associer l’un ou l’autre de ces produits. Tout dépendra de la façon dont vos cheveux seront réceptifs. A vous de tester.

3) Divisez votre chevelure en plusieurs sections et sécurisez chaque section que vous aurez démêlée avant de passer à la suivante en réalisant une natte, une vanille ou en utilisant des élastiques si vous avez les cheveux courts. Vous pouvez également profiter de ce moment pour faire un soin avant-shampooing (prepoo) en laissant poser votre produit ou votre mixture une trentaine de minutes au minimum sous chaleur ou toute la nuit.

PENDANT LE LAVAGE

Le shampooing est une étape que beaucoup redoutent à cause du démêlage. Rassurez-vous Mesdames, si vous vous y prenez de façon méthodique, vous ne verrez plus cela comme une contrainte. Comme beaucoup de personnes, je me lavais les cheveux lorsqu’ils étaient libres (sans nattes, tresses ou vanilles), ensuite je démêlais par sections après avoir appliqué l’après-shampooing et enfin, rinçais mes cheveux “libres”. Après le shampooing il fallait encore démêler et faire des nattes ou vanilles pour éviter que les cheveux ne s’emmêlent à nouveau. C’était fastidieux et pas toujours plaisant. Puis un jour j’ai découvert, en lisant le livre”Grow IT” de Chicoro, une méthode qui a révolutionnée mes séances de lavage et de démêlage.

Cette méthode consiste à réaliser toute la phase de shampooing en ayant les cheveux nattés ou “vanillés” si je puis dire. Le but ici étant de minimiser autant que possible l’emmêlement des cheveux. On aurait tendance à croire que les cheveux ne seront pas propres lorsqu’on les lave nattés, mais il n’en est rien. Lorsque le shampooing est réalisé convenablement les agents lavants ont la capacité d’enlever toutes les saletés qui s’y trouvent.

1) Tout d’abord avant de réaliser votre shampooing, divisez votre chevelure en 2 sections voire 4 si vos cheveux sont très volumineux ou denses. Réalisez soit une natte soit une vanille sur chaque section. Le mieux c’est la natte car elle se défait en général moins facilement que les vanilles. Veillez simplement à ne pas la serrer, notamment à la racine, afin d’avoir facilement accès à votre cuir chevelu au moment du shampooing.

2) Rincez au préalable vos cheveux (de préférence à l’eau chaude mais pas brulante) pendant deux minutes afin d’éliminer les résidus et accumulations de produits notamment le soin avant-shampooing que vous aurez préalablement réalisé.

3) Appliquez ensuite votre shampooing sur l’ensemble de la chevelure en n’oubliant pas le cuir chevelu.
Pour ma part, je mélange la quantité de shampooing dont j’ai besoin avec un peu d’eau, dans une bouteille à part. J’y rajoute parfois de l’huile essentielle de Tea tree ou de Bay saint Thomas. Laissez poser le shampooing une minute à deux minutes sans toucher à vos cheveux afin de permettre aux résidus et saletés de s’accrocher aux agents lavants du shampooing.

4) Frottez délicatement votre cuir chevelu avec vos doigts en évitant d’utiliser les ongles, section après section. Quant aux longueurs, faites pénétrer le shampooing en lissant les cuticules de vos cheveux plusieurs fois des racines vers les pointes.

5) Rincez à l’eau tiède et renouvelez le shampooing une deuxième fois si besoin est.

6) Appliquez votre après-shampooing sur chacune des sections en prenant le soin de défaire votre natte ou vanille afin de bien appliquer le produit, puis natter ou “vaniller” à nouveau. Faites bien pénétrer le produit des racines aux pointes en insistant sur ces dernières. Personnellement, je profite de ce moment là pour diviser à nouveau chaque section en deux afin de faciliter la séance de démêlage à suivre, et permettre au produit d’atteindre toute la chevelure sans avoir à trop en utiliser. A ce stade j’ai 8 à 10 vanilles.

7) Recouvrez vos cheveux d’une charlotte et laissez poser votre soin sous chaleur (casque vapeur, serviette chaude ou Hair Therapy Wrap) pendant 15 à 30 minutes histoire qu’il puisse pénétrer au sein de la fibre capillaire.

8) Une fois le temps écoulé, permettez à vos cheveux de se refroidir un peu en les laissant quelques minutes à l’air libre. Procédez ensuite au démêlage en lui-même. Munies de votre peigne à dents larges (impérativement), démêlez chaque section l’une après l’autre en partant des pointes vers les racines. Humidifiez légèrement vos cheveux pour faciliter la glisse du peigne et rajoutez un peu d’après-shampooing au besoin. Re-nattez ou “re-vanillez” chaque section après l’avoir démêlée. De cette manière, les cheveux n’auront plus l’occasion de s’emmêler à nouveau.

Certaines personnes choisissent de ne plus démêler leurs cheveux à ce stade et préfèrent le faire une fois pour toute lors du prepoo. Pour ma part, cette méthode ne me convient pas car mes racines ont tendance à quand même s’emmêler un peu lors du shampooing. Je préfère concentrer mes efforts de démêlage lors de la pose de l’après-shampooing qui plus est, facilite le passage du peigne dans les cheveux. Ensuite, après avoir démêlé avec le peigne à dents larges, je démêle à nouveau avec ma brosse Tangle Teezer pour être sûre que les cheveux sont parfaitement démêlés. Parfois, lorsque mes cheveux ne sont pas très emmêlés, j’utilise exclusivement cette brosse qui fait parfaitement bien le travail.

9) Procédez au rinçage sans avoir à défaire vos nattes ou vanilles. Evitez surtout de frictionner les cheveux. Rincez chaque section après l’autre en tirant délicatement dessus dans un mouvement de haut en bas, c’est-à-dire, des racines vers les pointes. N’oubliez pas le cuir chevelu qu’il va falloir masser délicatement. Veillez à bien rincer les cheveux pour qu’il n’y ait aucun résidu de produit. Terminez par un dernier rinçage à base d’eau froide et de vinaigre de cidre afin de refermer les cuticules et apporter de la brillance. Cependant, si vous avez des cheveux à faible porosité, le rinçage au vinaigre de cidre est à éviter.

10) Séchez délicatement vos cheveux, de préférence avec une serviette micro-fibre. De même ici, évitez de sécher vos cheveux en les frottant dans tous les sens. Pressez délicatement chaque natte ou vanille afin de retirer l’excès d’eau.

APRES LE LAVAGE

Après avoir lavé vos cheveux et avant de procéder à la coiffure de votre choix, vos cheveux doivent être hydratés. Avec la méthode qu’on vient de voir, les cheveux n’ont en principe plus besoin d’être démêlés, du moins pas avec un peigne ou une brosse. Vos doigts sont largement suffisants pour cela. Tout comme lors de l’application de l’après shampooing, il faudra défaire votre natte ou vanille, appliquer votre soin hydratant et refaire une natte ou une vanille pour permettre aux cheveux de complètement sécher avant de vous coiffer. Eviter autant que faire se peut de laisser vos cheveux sécher à l’air libre sans les attacher (nattes, vanilles…) à moins que ce ne soit dans le but de faire un afro ou un Wash and go; cela accentue les risques d’emmêlement.

Enfin, entre deux sessions de shampooing, il peut nous arriver de démêler nos cheveux le soir avant de dormir ou le matin juste avant de se coiffer. C’est le cas lorsqu’on a choisi de porter ses cheveux en mode “libre”. De la même façon ici, il vaut mieux éviter de démêler les cheveux à sec afin de limiter les cassures. Pas besoin cependant de complètement les mouiller. Vous pouvez juste les humidifier avec de l’eau, une solution hydratante ou encore un leave-in conditioner tout juste pour hydrater et faciliter le passage du peigne dans les cheveux. Procédez de manière méthodique, section par section. N’oubliez surtout pas de sceller cette hydratation avec une huile végétale légère comme par exemple de l’huile de coco ou de jojoba.

Du fait de leur forme bouclée et/ou frisée, nos cheveux s’emmêlent très facilement. Parce qu’ils sont également très fragiles et qu’ils peuvent se casser au moindre coup de peigne brutal, nous devons les démêler avec soin et délicatesse. Au début, les méthodes de démêlage que je viens de vous exposer peuvent vous sembler trop longues à réaliser, mais je vous assure qu’avec le temps vous allez gagner en rapidité et adapter la méthodologie à vos propres besoins et contraintes. Non seulement vous vous prendrez moins la tête lors de vos séances de démêlage, mais en plus, vous exercerez moins de pression sur vos cheveux et diminuerez les risques de cassure. Ce qui vous sera franchement utile si vous cherchez en plus à retenir de la longueur.

Fob

Comment fais-tu pour les démêler? C’est bien souvent la première question qu’on me pose lorsque je porte mes cheveux en style afro. Il faut dire que le démêlage des cheveux crépus représente une tâche ardue pour bon nombre de personnes. Et ce n’est pas étonnant car nous sommes nombreuses à avoir de mauvais souvenirs de ...

Review Overview

User Rating: 3.99 ( 15 votes)
0

6 comments

  1. merci pour tous les conseils, très utiles. En ma routine capillaire j'utilise l'huile d'argan appelé Pro Naturals, c’est le meilleur pour les cheveux, il adoucit et contrôle les frisottis. Il est beaucoup mieux que l'huile d'olive, vous n’a pas besoin du rincer et n’a pas d’odeur.

  2. Article très très instructif. Merci!!

  3. bonjour, vous conseillez donc le sèche cheveux si vous déconseillez le séchage l'air libre? pourtant le seche cheveux agresse le cheveux non?

    • Bonjour Cécilia! Je me suis mal exprimée. En fait Je voulais dire les laisser sécher à l'air libre en afro libre, sans nattes ni vanilles. Merci de me le faire remarquer :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »