September 23, 2019
Home | Actu | Comment atteindre votre potentiel maximum de pousse (1re partie)
Comment atteindre votre potentiel maximum de pousse (1re partie)

Comment atteindre votre potentiel maximum de pousse (1re partie)

Dans la plupart des cultures et sociétés, avoir les cheveux longs est un signe de beauté. Au sein de la communauté noire, c’est carrément un fantasme pour la majorité des femmes. Il faut dire qu’il n’est pas très commun voire même exceptionnel, de voir une femme avec les cheveux dépassant les épaules ou les omoplates pour les plus “chanceuses”. Cet état de fait a malheureusement contribué à convaincre des millions de femmes ayant les cheveux de type crépu (naturels et défrisés) que leurs cheveux ne pouvaient pas pousser au delà d’une certaine longueur.

Fort heureusement les choses sont entrain de changer avec une meilleure information sur la science et l’entretien des cheveux crépus ainsi qu’un meilleur accès à cette information. En effet, depuis quelques années on assiste à une véritable révolution capillaire afro. Grâce à une meilleure connaissance de notre type de cheveu et de ses besoins, nombreuses sont celles qui ont réussi à faire pousser leur cheveu à un niveau de longueur qui relevait jadis du fantasme. J’en fais partie.

Comment-atteindre-votre-potentiel-maximum-de-pousse-cheveux-afro-crepus-pousse-facteurs-solutions-miracle-

Sur la photo de gauche (août 2009) j’en étais au tout début de mon aventure capillaire (mes cheveux étaient lissés mais naturels) et ne connaissais pas encore grand chose sur l’entretien des cheveux crépus. Deux ans plus tard (photo de droite), j’en avais suffisamment appris pour avoir réussi à gagner en longueur. En sachant que je suis restée longtemps bloqué sur la longueur de 2009.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas de recette miracle à vous révéler pour que vos cheveux poussent en un temps record. Ça n’existe tout simplement pas! En revanche, je peux vous révéler les facteurs principaux à prendre en considération si vous souhaitez atteindre votre longueur maximum.

 

FACTEUR 1: LA GENETIQUE

La génétique est un élément fondamental à prendre en compte lorsqu’on souhaite avoir les cheveux longs. Avant de comparer la vitesse de pousse de la voisine à la vôtre, il faut au préalable s’assurer qu’on joue dans la même cour. Or en matière de génétique, on ne joue absolument pas dans la même cour. Cependant, on peut se baser sur les statistiques et quelques faits de comparaison au sein de notre famille. Attention toutefois ce dernier point est à nuancer car peu de femmes ont eu l’opportunité d’atteindre leur potentiel maximum de pousse du fait de mauvaises pratiques capillaires pendant de très nombreuses années.

En moyenne les cheveux de type afro poussent entre 0,80 cm et 1 cm par mois. Comme il ne s’agit que d’une moyenne, il peut arriver que votre pousse à vous soit inférieure ou supérieure à ces chiffres en fonction de votre génétique.

Les différentes phases de la vie d’un cheveu

Chaque cheveu pris individuellement pousse selon 3 phases tout au long de sa vie:

– Une phase de croissance dite anagène qui dure de 4 à 7 ans. Toutefois, cette phase varie considérablement selon les individus. Chez certaines elle peut aller jusqu’à 10 ans alors que chez d’autres elle peut durer seulement un an.

– Une phase de repos dite catogène pendant laquelle le cheveu s’arrête de croître. Elle dure environ 4 semaines et peut s’étendre jusqu’à 4 mois.

– Une phase de chute dite télogène de 3 à 4 mois pendant laquelle le cheveu se prépare à tomber et finit par tomber naturellement ou consécutivement au coiffage. Après la phase télogène, le follicule pileux (qui produit le cheveu) entre en repos pendant un certain temps avant de rentrer dans un nouveau cycle de croissance (phase anagène) et ainsi de suite. Cette dernière phase est dite exogène et dure de 5 à 7 mois.

Il est à noter toutefois que nos cheveux ne sont pas tous au même moment dans chaque phase. Chaque cheveu a sa propre vie et la nature est tellement bien faite que nous avons à tout moment des cheveux sur la tête. Autrement, nos cheveux tomberaient tous en même temps une fois la phase télogène atteinte.

Vous voyez à présent pourquoi il est important de ne pas comparer la vitesse de croissance de ses cheveux à ceux d’une autre personne. C’est comme si vous compariez la couleur de vos yeux à ceux des autres. Même entre frères et soeurs de telles différences peuvent exister à fortiori donc s’agissant d’un tiers.

 

La longueur terminale ou maximum 

Si vous avez bien assimilé les différentes phases qu’on vient d’énumérer, alors vous comprendrez aisément que nos cheveux ont une longueur terminale ou maximum.

La longueur terminale c’est la longueur maximum que chacun de nos cheveux peut atteindre compte tenu de notre moyenne de croissance mensuelle à nous et de la durée de notre phase de croissance (phase anagène).
 En effet, une fois que nos cheveux finissent leur cycle de croissance, on peut dire qu’ils ont atteints leur longueur terminale. Ils tomberont alors irrémédiablement une fois la phase télogène atteinte et de nouveaux cheveux pousseront à la place. Ce cycle dure ainsi toute notre vie.

En d’autres termes, la longueur terminale c’est la longueur que nos cheveux atteindraient s’ils avaient l’occasion de pousser sans interruption, c’est-à-dire sans coupe ni casse. Avouons que c’est extrêmement difficile à témoigner avec certitude. La longueur terminale n’est en aucun cas la longueur actuelle de vos cheveux car il est difficile voire impossible de savoir dans quelle phase et à quel moment de cette phase se trouve nos cheveux. Ce n’est pas non plus, rarement en tout cas, la longueur que vous n’arrivez jamais à dépasser; à moins d’avoir eu l’opportunité d’expérimenter sur le long terme plusieurs cycles de croissance sans coupe ni casse.

Alors avant de vous hâter et conclure que vos cheveux ne peuvent dépasser une certaine longueur, commencer par mettre toutes les chances de votre côté en maximisant vos chances de croissance et minimisant les occasions de casse pendant votre phase anagène. 

En réalité seule une bonne routine capillaire sur le très long terme peut nous permettre de savoir à quoi s’attendre concernant notre longueur terminale.

 

Comprendre le cycle de croissance de nos cheveux et leur limite est essentiel pour se fixer des objectifs réalistes et réalisables lorsqu’on souhaite avoir les cheveux longs. En plus de la génétique, d’autres facteurs sont à prendre en compte . J’aurai l’occasion de vous en parler dans la 2ème partie de ce billet.

Vous avez trouvé ce billet utile? Soyez généreux, partagez :)

 

Fob

Dans la plupart des cultures et sociétés, avoir les cheveux longs est un signe de beauté. Au sein de la communauté noire, c’est carrément un fantasme pour la majorité des femmes. Il faut dire qu’il n’est pas très commun voire même exceptionnel, de voir une femme avec les cheveux dépassant les épaules ou les omoplates ...

Review Overview

User Rating: 4.87 ( 10 votes)
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »