June 26, 2017
Home | Actu | Cheveux crépus: 5 conseils pour bien choisir son coiffeur
Cheveux crépus: 5 conseils pour bien choisir son coiffeur

Cheveux crépus: 5 conseils pour bien choisir son coiffeur

Je ne sais pas vous mais depuis que je sais prendre convenablement soin de mes cheveux, j’ai du mal à confier ceux-ci aux coiffeurs. Non pas qu’il n’existe pas de véritables professionnels du cheveu afro, le fait est que ça ne court pas les rues. Cela est d’autant plus vrai ici en Afrique où la grande majorité des coiffeurs n’ont aucune connaissance de l’entretien du cheveu crépu.

Au début de mon aventure capillaire, j’avais fait quelques tentatives dans des salons (dits) spécialisés cheveux afro à Paris mais je ressortais de là toujours un peu tendue et avec le sentiment d’avoir perdu beaucoup de cheveux. Ce qui est un comble car se faire coiffer devrait être un moment de pur détente et de plaisir. J’ai fini par abandonner et me résoudre à faire mes soins toute seule. Mais voilà de temps en temps, voire tout le temps (si on en a les moyens), on a envie de souffler un peu et s’abandonner dans les mains expertes d’un coiffeur. Le seul moyen selon moi de trouver alors le coiffeur idéal c’est de partir à sa pêche. Les 5 conseils qui vont suivre vont vous aider à bien choisir votre coiffeur.

 

1) Repérez un salon spécialisé ou faites vous conseiller

fobuleuse les afronautes

Avec l’engouement du retour au naturel à travers le monde, on a vu apparaitre des salons spécialisés dans le soin du cheveu crépu. Attention toutefois, ce n’est pas parce qu’un salon de coiffure se désigne tel quel que ses coiffeurs maîtrisent le cheveu afro. Comme pour les produits capillaires, beaucoup surfent sur cette vague manifestement très rentable du retour au naturel. Avant de vous lancer, certaines précautions doivent être prises.

Si vous avez repéré un salon “afro” qui vous tente, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur internet voir si des avis ont été donnés à propos de celui-ci. Bien évidemment si vous découvrez qu’il y a beaucoup de critiques et de points négatifs, nul besoin que vous vous y attardez. En général lorsqu’on prend le temps de laisser un avis négatif c’est qu’on a réellement vécu une mauvaise expérience.

Si vous ne connaissez pas de salon spécialisé ou qu’il n’en existe pas dans votre zone, ville, le meilleur moyen c’est encore de vous renseigner auprès d’une amie ou connaissance. Les groupes et pages sur Facebook qui traitent des cheveux crépus sont également un excellent canal pour avoir de bonnes adresses.

 

2) Entretenez vous avec le coiffeur avant toute prise de RDV

Voici là une chose que je ne faisais pas auparavant et qui m’a value un lot de déceptions. Avant le jour de votre RDV, il est absolument impératif que vous preniez le temps de vous entretenir avec un coiffeur en particulier. Celui-ci sera le même qui s’occupera de vous si vous décidez de revenir. Choisissez de préférence un moment où il n’est pas occupé avec un ou une autre client(e) de façon à ce qu’il soit totalement à votre écoute. Plutôt que de faire un exercice de questions/réponses pour tester ses connaissances en matière de cheveux crépus, je vous conseille de dire exactement ce à quoi vous aspirez.

En ce qui me concerne, le moment le plus délicat c’est la séance de démêlage, je suis une vraie obsessionnelle de la casse. J’insiste en général longuement sur ce point pour bien faire comprendre au coiffeur que je sais de quoi je parle. Et si mes cheveux ont une telle apparence et longueur aujourd’hui ce n’est absolument pas par hasard.

Un vrai professionnel vous proposerait d’emblée un diagnostic capillaire rapide et serait à même de vous dire de quel type de soins vous avez besoin. Mais ça ne court pas franchement les rues comme je le disais tantôt. Le meilleur moyen c’est alors d’être en mesure de savoir soi-même ce dont nos cheveux ont besoin. Cela s’apprend avec le temps et les expériences. Soyez simplement à l’écoute de vos cheveux.

Il arrive aussi que je pose des questions pour juger un peu des connaissances de mon interlocuteur en matière de soins de cheveux afro. En principe au bout de dix minutes d’entretien on est à même de juger si on peut faire confiance à cette personne, à condition d’en savoir aussi un minimum sur les cheveux afro. Prenez RDV si et seulement si vous avez été convaincue sinon, cherchez ailleurs. Et surtout veillez à bien faire comprendre au coiffeur avec lequel vous vous êtes entretenue qu’il est important que vous soyez sur la même longueur d’onde faute de quoi vous ne reviendrez pas dans son salon. Faites lui savoir que vous êtes exigeante, ainsi il n’y aura pas d’effet de surprise le Jour J. Peut être un peu d’agacement mais au moins il ou elle est prévenue.

 

3) Ramenez vos produits et outils de coiffure

Cela peut vous sembler surprenant je sais bien mais cette recommandation est une précaution qu’il vaut mieux à prendre pour vous éviter des mauvaises surprises. L’idéal d’ailleurs c’est de demander au coiffeur lors de votre pré-rdv quels sont les produits qu’il utilise de manière à savoir à quoi vous attendre. Si vous êtes comme moi du genre à faire un peu attention à la composition de vos produits, n’hésitez surtout pas à demander à voir les produits en question pour inspecter les ingrédients.

materiel de coiffure

Aussi en fonction du standing du salon de coiffure, il faudra prévoir votre serviette et vos peignes/brosses. En effet, il semblerait que l’on n’ait pas tous la même notion d’hygiène! Il m’est arrivé plusieurs fois de constater dans certains salons de coiffure qu’un même peigne soit utilisé sur plusieurs clientes d’affilée sans qu’il ne soit rincé et ou désinfecté au préalable. C’est la base me direz-vous! Mais cela ne semble pas d’une telle évidence pour tous. Alors pour ne pas heurter la susceptibilité de certains coiffeurs, je préfère ramener tout mon matériel quitte à passer pour une snob. La première fois on peut se sentir un peu gênée mais dites vous bien que vous êtes cliente et la prestation qui vous sera fournie n’est pas gratuite.

 

4) Osez dire NON!

Dans le meilleur des mondes suite au premier entretien avec votre coiffeur, vous n’aurez rien d’autre à faire que de vous détendre et profiter de votre soin. Je ne sais pas vous mais moi je ne suis jamais complètement détendue du début à la fin, même avec un coiffeur dont j’ai l’habitude. En effet, il arrivera un moment où il s’oubliera et certaines habitudes bien ancrées reviendront au galop par réflexe. Il faudra être particulièrement vigilante les toutes premières fois afin d’établir une bonne base.

Ainsi, si le coiffeur vous frotte le cuir chevelu avec les ongles au lieu de la paume des doigts, ne vous retenez surtout pas de le lui faire savoir. Si vous avez une manière particulière de vous démêler les cheveux, votre coiffeur devra s’y conformer. S’il tire d’un coup sec à chaque noeud rencontré, ne vous gênez surtout pas de lui montrer comment faire pour ne pas casser les cheveux emmêlés. N’oubliez pas, c’est vous la cliente.

Parfois certains coiffeurs vous font clairement ressentir leur agacement ou vont jusqu’à vous répondre qu’ils savent faire leur boulot (si si je vous assure ça existe), faites en fi, et de la manière la plus diplomatique faites leur comprendre que vous vous étiez mis d’accord auparavant et que si toute la séance se déroule dans de telles conditions vous ne reviendrez pas. Après tout il existe pléthore de salons de coiffure!

Le démêlage est pour ma part ce qui me pose le plus de “souci” en général avec les coiffeurs. C’est difficile de trouver quelqu’un qui va prendre le temps de vous démêler les cheveux comme vous le faites à la maison c’est-à-dire pour certaines, démêlage aux doigts, puis peigne à dents large et enfin brosse démêlante. Tout ceci prend du temps et le temps c’est de l’argent. Mon conseil pour ne pas avoir à énerver facilement votre coiffeur c’est d’éviter d’aller au salon avec les cheveux très emmêlés. S’ils le sont, vous gagnerez à faire une première étape de démêlage à la maison. Pour la première fois, il est primordial que tout se passe bien entre votre coiffeur et vous; cela dépend aussi un peu de vous!

 

5) Ne revenez qu’en cas de satisfaction

Il va sans dire que si votre première expérience fut un désastre, il vaut mieux passer votre chemin! Personne n’a envie de se faire massacrer les cheveux. Aller chez le coiffeur doit être comme aller au Spa, un moment d’abandon et de détente. Malheureusement des années de désinformation et d’ignorance concernant les cheveux crépus ont conduit à ce que peu de coiffeurs maîtrisent réellement l’entretien et le soin des cheveux afro. D’ailleurs bien souvent ici en Afrique la première chose qu’on propose aux femmes ayant les cheveux crépus c’est le défrisage.

Si vous avez la chance de tomber sur quelqu’un qui est ouvert et accepte vos directives comme un apprentissage dans ce cas profitez-en bien. Dans le cas contraire, il faudra être diplomatique au début. Et si vraiment le coiffeur oppose de la résistance, essayez de limiter la casse (ben oui vous n’allez pas tout arrêter en plein milieu d’un shampoing quand même!) et cherchez vous un autre coiffeur.

N’hésitez pas à laisser un pourboire conséquent la première fois si votre séance s’est bien déroulée. Pas besoin de vous ruiner en pourboire non plus à chaque fois. Une fois de temps à autres si vous le pouvez, donnez plus que d’habitude. Il s’en souviendra et fera encore plus attention la prochaine fois. Et puis si vous avez trouvé la perle rare des coiffeurs, n’hésitez pas à faire circuler l’info 😉

5 conseils pour bien choisir son coiffeur cheveux afro cheveux crepus entretien coiffures afrique cheveux naturels fobuleuse les afronautes

Et vous les Afronautes, avez-vous du mal à trouver un bon coiffeur pour prendre soin de votre nuage? Ou peut être avez-vous trouvé le salon de coiffure idéal? Merci de partager avec nous en commentaire je suis certaines qu’il y en a qui seront intéressées.

Vous avez trouvé cet article utile? Soyez généreux cliquez sur “Partager” :)

 

Fob

Je ne sais pas vous mais depuis que je sais prendre convenablement soin de mes cheveux, j’ai du mal à confier ceux-ci aux coiffeurs. Non pas qu’il n’existe pas de véritables professionnels du cheveu afro, le fait est que ça ne court pas les rues. Cela est d’autant plus vrai ici en Afrique où la ...

Review Overview

User Rating: 3.6 ( 12 votes)
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »