June 29, 2017
Home | Actu | 5 conseils pour bien débuter son aventure capillaire
5 conseils pour bien débuter son aventure capillaire

5 conseils pour bien débuter son aventure capillaire

Ça y est la nouvelle année est là avec son lot de résolutions. Nombreuses sont celles qui choisissent ce moment pour prendre des décisions importantes dans leur vie. Passer du défrisage au naturel en fait partie. En effet, la plupart d’entre nous ont commencé à se faire défriser les cheveux dès le plus jeune âge. Beaucoup n’ont donc jamais eu l’occasion de gérer elles-mêmes leur chevelure. Retourner au naturel implique ainsi un tout nouvel apprentissage sur l’entretien de cette dernière. Pour éviter que vous ne soyez rapidement découragées ou déçues, je vous propose 5 conseils pour bien débuter votre aventure capillaire.

 

1) Préparez-vous mentalement et intellectuellement 

S’il y a bien une chose qu’il faut que vous ayez en tête en débutant votre aventure capillaire c’est qu’il va vous falloir une bonne dose de volonté. Vous aurez sans doute des moments de doute et de lassitude. Ce qui est somme toute normal car vous allez désormais avoir affaire à une texture totalement différente de celle à laquelle vous étiez habituées pendant de nombreuses années. Par exemple, le démêlage est ce qui décourage rapidement celles qui ont franchi le pas.

Il vous faudra également prendre de nouvelles habitudes capillaires (fréquence d’hydratation, coiffures, protection…) et probablement utiliser des produits plus adaptés à votre nouvelle chevelure.

Prenez donc le temps de suffisamment vous documenter sur le cheveu crépu, ses particularités, ses besoins, et son entretien. Avec une meilleure connaissance vous serez plus aptes à corriger les problèmes qui se présenteront à vous.
Il y a désormais pléthore de blogs et sites internet dédiés à l’entretien des cheveux crépus, choisissez avec soin votre source d’information et ne vous dispersez pas trop. Les livres sont également un excellent moyen d’en apprendre notre type de cheveux. Personnellement, 2 livres m’ont été absolument utiles: “The Science of Black Hair” de Audrey Davis-Sivasothy et “Grow It” de Chicoro. Pour celles qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais, je vous recommande “Le cheveu noir dans tous ses états” de Corinne Vincent que j’ai trouvé concis et clair.

2) Ayez des attentes réalistes

Il m’arrive de recevoir de temps en temps des mails d’aspirantes au naturel qui me sollicitent pour savoir quels produits il faut utiliser pour avoir une texture naturelle qui est totalement différente de la leur. Très souvent, leur motivation c’est qu’elles trouvent leurs cheveux à elles “trop durs”. Je prends alors le temps de leur expliquer que si elles trouvent leurs cheveux “durs” ce n’est pas parce que leur nature est ainsi, c’est par manque de soins adaptés et/ou réguliers. Des cheveux bien hydratés et entretenus ne sont jamais à mon avis durs. Ensuite je les informe sur la diversité des cheveux crépus. En effet, il y a différents facteurs qu’il faut prendre en compte pour déterminer son type de cheveux à soit notamment la largeur des boucles, le diamètre des cheveux et leur densité. Il est important de prendre conscience de son type de cheveu car le type de soins à lui apporter peut en dépendre.

Il est également primordial d’accepter sa propre chevelure; Tout d’abord pour ne pas se sentir complexée par rapport à d’autres types de cheveux, ensuite pour apprendre à tirer avantage de leur particularité et singularité. Par conséquent, je recommande toujours de s’inspirer de celles qui ont une chevelure proche de la notre sans pour autant s’enfermer dans des cases car il y a toujours quelque chose à apprendre des autres. Arrêtez de trop baver sur la texture des autres et sachez à quoi vous en tenir avec la vôtre. En vous concentrant sur vos cheveux, vous découvrirez sans un aucun doute un champs de possibilités. Tous les types de cheveux sont beaux, seuls ceux qui sont mal entretenus ne le sont pas.

3) Rejoignez une ou plusieurs communautés de naturelles

S’il est vrai que de nos jours croiser une femme arborant ses cheveux naturels n’est plus chose rare, le phénomène est relativement négligeable proportionnellement à celles qui ont choisi de se défriser. Très souvent dans notre entourage nous sommes en minorité, ce qui suscite incompréhension et critiques en tous genres. Cela peut s’avérer très décourageant, particulièrement lorsqu’on débute son aventure capillaire. Et parce que tout le monde n’a pas la force de caractère nécessaire, il est important de s’entourer de personnes qui nous comprennent et qui nous “ressemblent”.

Sur la toile, notamment sur Facebook il existe de nombreuses communautés de naturelles. Cela peut être une page fan comme la mienne (les Afronautes) et/ou un groupe en fonction de la localisation (nappy de France, nappy de Côte d’Ivoire…).

Avoir le soutien de ses pairs est plus que nécessaire dans les moments de doute ou lorsqu’on n’est pas soutenue par son entourage. Etre en relation avec d’autres naturelles nous aide également à en apprendre davantage sur l’entretien de nos cheveux.
C’est dont tout bénéf’ pour vous.

4) Soyez patiente

La patience, toujours la patience et encore la patience! Si vous avez l’habitude de lire mes billets, c’est le mot d’orde en matière d’apprentissage. Il est tout à fait compréhensible d’avoir hâte de voir ses cheveux atteindre les objectifs que l’on s’est fixés afin de pouvoir tester toutes les coiffures qui nous ont tant fait rêver. Toutefois, si vous ne prenez pas votre mal en patience, vous subirez probablement beaucoup de frustrations qui à la longue peuvent vous faire détester vos cheveux naturels.

L’erreur à ne surtout pas commettre c’est de systématiquement comparer ses cheveux à ceux d’autres personnes. Par exemple, je lis très souvent des commentaires de femmes qui sont dépitées parce que les cheveux des autres poussent à une vitesse plus rapide que la leur. Je pense qu’il faut savoir parfois se contenter de ce que la nature nous a donnée même si cela ne nous arrange pas.

Nos cheveux ont leur propre singularité et leur propre vie qui est génétiquement programmée. Laissez la nature faire son travail et concentrez vous sur les choses qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs.
 Et s’il arrivait que vos cheveux vous énervent au plus haut point, donnez vous du répit et faites une coiffure protectrice qui vous permettra de ne pas avoir à les gérer au quotidien.

5) Evitez d’attraper la fièvre acheteuse

L’une des erreurs les plus répandues auprès des nouvelles est de croire que la solution miracle se trouve dans les produits. Tant que vous resterez dans cet état d’esprit, vous ferez le bonheur des commerçants. Attention je ne dis pas que les produits n’apportent pas une solution à nos problèmes capillaires, j’aimerai vous faire comprendre que la première solution à vos problèmes c’est avant tout la compréhension de votre chevelure, sa particularité, ses spécificités, ses avantages, ses inconvénients. Ce sont tous ces éléments qui vous permettront alors de sélectionner avec soin vos produits. 

Nos cheveux ont leur propre singularité et leur propre vie qui est génétiquement programmée. Laissez la nature faire son travail et concentrez vous sur les choses qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs.

Par ailleurs, lorsqu’on débute on a envie de tester tous les produits que les autres recommandent. Quand on y réfléchit cela peut continuer ainsi sans fin car il y a tellement de bloggeuses ou vloggeuses sur la toile et chacune d’entre elle a des cheveux qui lui sont propres et qui réagissent singulièrement à un type de produit. Prenez donc le temps de choisir des produits adaptés à vos besoins du moment et tester les les uns les uns après les autres. Oui on veut être nappy mais surtout pas fauchées à cause de nos cheveux n’est ce pas? 😀

Vous avez trouvé cet article utile? Soyez généreux, partagez 😉

Fob

Ça y est la nouvelle année est là avec son lot de résolutions. Nombreuses sont celles qui choisissent ce moment pour prendre des décisions importantes dans leur vie. Passer du défrisage au naturel en fait partie. En effet, la plupart d’entre nous ont commencé à se faire défriser les cheveux dès le plus jeune âge. Beaucoup ...

Review Overview

User Rating: 3.04 ( 6 votes)
0

2 comments

  1. j'ai vraiment aimé seulement ici c'est difficile beaucoup des filles n'ont pas ce style comment faire? aidez moi

  2. C'est super cool merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »