July 17, 2019
Home | Focus | 5 astuces pour un lissage réussi
5 astuces pour un lissage réussi

5 astuces pour un lissage réussi

Avec l’arrivée des beaux jours, nombreuses sont celles d’entre nous qui choisissent de se lisser les cheveux. Certaines le font pour se rendre compte de l’évolution de leur longueur et d’autres, pour changer de tête tout simplement. Que ce soit au salon de coiffure ou chez soi, il y a certaines précautions à prendre lorsqu’on lisse les cheveux. En effet, le lissage n’est pas un acte anodin, les conséquences sur les cheveux peuvent être irréversibles (casse importante et cheveux qui demeurent raides) lorsqu’il n’est pas effectué dans les règles de l’art d’une part et lorsqu’on le pratique de manière très régulière d’autre part. Même si cela est très pratique d’avoir les cheveux lisses, je vous conseille de ne le faire que de manière occasionnelle. Si vos cheveux sont cassants ou très endommagés, il vaut mieux éviter tout simplement car cela ne fera qu’empirer la situation. Prenez le temps de redonner de la vigueur à vos cheveux avant d’envisager l’utilisation de quelque outil chauffant que ce soit.

En ce qui me concerne, ici à Accra ce n’est même pas la peine de me lisser les cheveux tellement l’humidité ambiante n’est pas favorable. Lorsque j’étais à Douala c’était pareil. Mais en France, je me lissais les cheveux 2 à 3 fois par an maximum. Je recevais d’ailleurs beaucoup de messages de personnes me demandant comment j’arrivais à obtenir un si beau résultat. Rien de bien sorcier! Je vous livre ma méthode à travers ces cinq astuces.

1) Preparer le terrain

Il s’agit bien entendu ici d’avoir les cheveux propres. Si vous voulez donner à votre lissage toutes les chances de réussite, vous devez débarrasser vos cheveux de tous les résidus de produits qui s’y sont accumulés. Si vos cheveux ne sont pas propres, la chaleur va tout simplement cramer les résidus qui s’y trouvent (saletés, sueur, huiles…) et endommager les cuticules. Un bon shampooing est donc de rigueur. Je recommanderai même un shampooing clarifiant à celles qui n’en ont pas fait depuis un moment, celles qui utilisent beaucoup de produits gras (gel, crèmes coiffantes grasses…) ou celles qui sont en mode co-washing; Le shampooing clarifiant, contrairement à un shampooing doux, lave en profondeur les cheveux et permet de repartir sur une bonne base.

2) Faites un soin profond

Lorsqu’on applique de la chaleur sur nos cheveux, cela a pour conséquence de faire s’évaporer l’humidité, qui se trouve déjà en très faible quantité, au sein de notre fibre capillaire. Il est donc impératif de faire un soin profond hydratant après votre shampooing. Les cheveux s’en trouveront renforcés. Dans l’idéal votre soin profond hydratant doit contenir des protéines hydrolysées. L’équilibre hydratation-protéines est important pour protéger les cheveux des dommages liés à l’utilisation de la chaleur.

Vous pouvez trouver les protéines hydrolysées sur le site d’Aroma Zone. Si votre après-shampooing n’en contient pas vous pouvez en rajouter quelques gouttes. Ces protéines sont semble t-il les meilleures protéines pour nos cheveux. Leur particularité étant qu’elles ont été fractionnées en plusieurs fragments. De la sorte, elles ont la capacité de pénétrer au sein du cheveu, contrairement aux plus grosses molécules qu’on trouve dans d’autres sources de protéines comme le jaune d’oeuf.

3) Protégez efficacement

Il y a quelques années de cela il m’arrivait de me lisser les cheveux plusieurs fois dans la semaine et sur une longue période de temps. Je le faisais de manière totalement anarchique, sur des cheveux pas fraîchement lavés et très souvent sans protection lorsque je faisais des retouches. Je ne vous fais pas dire les dommages que j’ai récoltés. En seulement quelques mois, j’ai perdu une bonne partie de ma longue chevelure et je ne comprenais absolument pas pourquoi à l’époque. J’ai eu la chance d’avoir découvert toutes les possibilités de coiffure que m’offraient mes cheveux naturels avant que les dégâts ne soient irréversibles.

On ne se rend pas vraiment compte des ravages que l’utilisation de la chaleur peut engendrer sur nos cheveux. Parfois il suffit d’une seule application pour que les cheveux soient totalement endommagés au point de ne plus pouvoir retourner à leur état naturel crépu ou bouclé. Il faut donc absolument protéger vos cheveux avant toute utilisation d’outil chauffant. Les sérums thermo protecteurs contenant des silicones sont ce qu’il y a de mieux pour protéger vos cheveux. Si vous évitez les silicones dans votre routine capillaire, il va falloir faire un choix entre le lissage et le respect scrupuleux de votre routine. En effet les silicones sont connus pour être les protecteurs de chaleur les mieux appropriés pour ralentir le transfert de la chaleur à nos cheveux. Moins vite la chaleur pénètre au sein de nos cheveux, plus ceux-ci sont protégés.

Si je devais vous conseiller un sérum thermo protecteur, ce serait le “Super skinny serum” de la marque Paul Mitchell. Pour moi c’est le sérum idéal. Il est juste génial car il rend les cheveux doux et soyeux, en plus de sentir divinement bon.

4) Etirez légèrement

Certaines personnes vous recommanderont de ne pas réaliser de brushing avant de lisser vos cheveux car cela rajoute une source de chaleur. J’ai essayé les deux méthodes (brushing au préalable et sans brushing) et je trouve que le fait d’étirer ses cheveux avec le sèche-cheveu avant le lissage procure un meilleur résultat final. Simplement, il faut veiller à utiliser la température de votre sèche-cheveu à bon escient. Autrement dit, il est conseillé de réduire progressivement la température ou l’intensité de votre séchoir à mesure que vos cheveux sèchent. En tout état de cause éviter d’utiliser la température maximale. Si votre séchoir a un programme froid, préférez ce dernier même si cela prend un peu plus de temps. Moins de chaleur sur les cheveux, c’est toujours cela de gagné! Toujours dans le même dessein de limiter la chaleur, il est recommandé de sécher les cheveux à 80 ou 90% seulement.

Concernant le brushing, chacune a sa méthode (voir ICI comment je réalise mon brushing). Personnellement je me sers d’une brosse plate comme celle-ci pour faire le mien.

comment-lisser-les-cheveux-crepus

D’autres préfèrent les séchoirs avec embouts peigne. Quoiqu’il en soit, je vous recommande de toujours travailler par petites section et de bien démêler au préalable chaque section afin d’éviter la casse.

Ci dessous, les cheveux de ma petite soeur pendant la phase du brushing. Ses cheveux sont de type bouclés et fins. J’ai donc utilisé la température la plus basse de mon séchoir pour fragiliser le moins possible ses bouclettes.

comment-lisser-les-cheveux-crepus-les-afronautes-1

5) Le lissage

Le lissage est l’étape la plus délicate et la plus cruciale de tout le processus. La plupart du temps, lorsqu’on se lisse les cheveux, on cherche à avoir un lissage baguette c’est-à-dire le plus raide possible. Du coup on a tendance à utiliser la température la plus élevée de son lisseur. Et c’est là que le bât blesse. En soumettant vos cheveux à des températures excessives, vous prenez le risque de les endommager irréversiblement. Il faut savoir que des cheveux sains brûlent à 233ºC. Si vos cheveux sont déjà endommagés ou très fragiles, ils peuvent brûler en deca de cette température. Beaucoup de lisseurs sur le marché ont des températures qui grimpent jusqu’à 250ºC. Notre type de cheveux supporte difficilement autant de chaleur. De plus il faut prendre également en compte notre propre texture (cheveux fins ou épais).
Le mieux c’est de commencer par faire un test sur une mèche de cheveux avec une température de 120ºC et augmenter progressivement si le résultat ne vous convient pas, sans dépasser 180ºC par mesure de précaution. Par ailleurs le fait que vos cheveux aient été au préalable détendus par le brushing facilite en principe la rapidité de lissage et ne nécessite pas l’utilisation de températures très élevées.

Quant au choix du type de lisseur, préférez le céramique au fer. Evitez d’acheter ceux qui mentionnent les chiffres à la place des températures car ils ne vous donnent pas l’indication exacte de la température. Les plaques de votre lisseur doivent être propres et lisses afin d’éviter la surchauffe et les risques de brulures de vos cheveux du fait de la présence de résidus de produits. Enfin, évitez de passer le lisseur plus de deux fois sur une même section et pas plus de 3 à 5 secondes à chaque passage. Faites particulièrement attention à vos pointes qui absorbent la chaleur plus rapidement que le reste de la chevelure du fait de leur sécheresse naturelle. Relâcher un peu la pression entre vos deux plaques lorsque vous vous approchez des pointes. Si vous remarquez que celles-ci ont du mal à réagir à à la chaleur c’est le signe qu’elles sont endommagées et qu’elles ont besoin d’un petit coup de ciseaux.

Il faut toujours garder à l’esprit que le lissage est un procédé qui fragilise notre chevelure, faites le maximum pour limiter la casse. Il vaut mieux avoir un lissage correct avec du volume qui va vous permettre de retrouver vos bouclettes plutôt qu’un lissage baguette, certes plus beau, qui va vous détruire les cheveux et peut être vous amener à devoir couper votre longueur durement acquise.

Je vous laisse avec quelques images du résultat final du lissage de ma soeur.

comment lisser-les-cheveux-crepus-les-afronautes-2

comment-lisser-les-cheveux-crepus-les-afronautes-3

comment-lisser-les-cheveux-crepus-les-afronautes-4

Fob

Avec l’arrivée des beaux jours, nombreuses sont celles d’entre nous qui choisissent de se lisser les cheveux. Certaines le font pour se rendre compte de l’évolution de leur longueur et d’autres, pour changer de tête tout simplement. Que ce soit au salon de coiffure ou chez soi, il y a certaines précautions à prendre lorsqu’on ...

Review Overview

User Rating: 3.45 ( 4 votes)
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Newsletter

les-afronautes

CLOSE
Translate »